SOS "DOS BLOQUÉ"

Je viens de me "bloquer" le dos, que dois-je faire ?

Tout d’abord, la lombalgie aiguë ou lumbago correspondent à une douleur le plus souvent intense au niveau de la zone lombaire (bas du dos). Plus de 80% de la population en souffre ou en a souffert au moins une fois dans sa vie [1].

 

Les causes sont multiples. Mais le plus souvent, le lumbago apparaît sur un effort, un faux mouvement ou parfois même sur des gestes anodins comme une toux ou un éternuement.

 

Nous savons aujourd’hui que ces douleurs sont dues à des lésions musculaires, tendineuses, ligamentaires ou discales de la région lombaire. Elles peuvent être favorisées avec l’âge, le manque d’activité ou certains facteurs tels que le stress ou la dépression et rendre ces douleurs chroniques.

 

Un chiffre nous rassure. Dans 90% des cas, la lombalgie diminue dans les 4 à 6 semaines.

Dans le cas d’un lumbago avec douleur lombaire aiguë, la première chose à faire est d’aller voir son médecin traitant qui pourra [2] :

  • vous prescrire des anti-inflammatoires,

  • vous conseiller le port d’une ceinture lombaire,

  • vous proposer un arrêt de travail de 1-2 semaines,

  • vous prescrire des séances de rééducation chez un kinésithérapeute.

Pourquoi voir un kinésithérapeute ?

 

Une rééducation chez un kinésithérapeute (professionnel de santé) peut vous être proposée et se divisera en deux parties:

 

- pendant la phase aiguë "douloureuse", un traitement de physiothérapie antalgique pourra vous être proposé ainsi que des conseils d’ergonomie et d’hygiène de vie,

 

- dans un deuxième temps, suite à la réalisation d’un bilan diagnostic kinésithérapique, une rééducation personnalisée vous sera proposée (renforcement des muscles du tronc, étirements, reprise d'une activité endurante).

 

L’objectif est de vous permettre de reprendre vos activités personnelles et professionnelles en vous rassurant sur vos craintes et en vous dirigeant vers le mouvement. Le travail sera donc principalement actif.

 

Le kinésithérapeute pourra se mettre en lien avec votre médecin afin de lui communiquer votre bilan et l'évolution de votre état.

La plupart du temps, ce traitement permet de faire disparaître votre "blocage" et ainsi de reprendre vos activités.

 

Attention : il est déconseillé de se faire manipuler ou de se faire « craquer » le dos lors d’une lombalgie aiguë, il existe un risque d’aggravation et il n’y a pas de bénéfices à long terme.

Si la douleur persiste au-delà d'un mois après le premier épisode de lumbago, une prise en charge pluridisciplinaire pourra vous être proposée (médecin généraliste, kinésithérapeute,  rhumatologue, spécialiste de médecine physique et réadaptation).

En cas de douleur qui irradie dans une jambe (sciatalgie ou cruralgie), selon l'intensité de la douleur et la présence de perte de sensibilité et/ou de force, un examen complémentaire pourra vous être prescrit.

Le meilleur moyen d’éviter un lumbago est avant tout la prévention. Votre kinésithérapeute est là pour vous aider. Il peut vous apporter des conseils concernant l’hygiène de vie et la préparation à la réalisation de certaines activités.

Si toutefois un lumbago apparaissait chez vous ou chez l’un de vos proches, vous saurez vers qui l’orienter !

[1] Assurance Maladie : https://www.ameli.fr/gironde/assure/sante/themes/lombalgie-aigue/comprendre-lombalgie

[2] Haute Autorité de Santé : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2961499/fr/prise-en-charge-du-patient-presentant-une-lombalgie-commune